Page 1 sur 1

Épée de Damoclès

MessagePublié: 27 Mai 2017, 08:03
par va-two-nu
https://sffb.com/default.php

Même après 26 de statut officiel...

Vittorio

Re: Épée de Damoclès

MessagePublié: 27 Mai 2017, 12:02
par Jean Morency
Bon voici le lien en référence à la South Florida Free Beaches.

Je crois Vittorio que ce que tu voulais passer comme message c'est qu'il faut toujours se battre pour conserver un acquis, lequel demeure toujours précaire. Là bas des ultra-puritains cherchent constamment à faire pression sur les gouvernements pour que cette section " clothing optional " redevienne textile. C'est une bataille de tous les jours pour ces bénévoles avec Richard Mason en tête.

C'est en recueillant des fonds de la part du public qu'ils réussissent à payer des avocats afin de faire des représentations pour conserver ces acquis.

Merci Vitorrio :-)

Re: Épée de Damoclès

MessagePublié: 27 Mai 2017, 13:51
par Michel Vaïs
26 ans de luttes à Haulover, et les SFFB doivent encore se battre pour conserver le caractère naturiste de leur plage...

À Wreck Beach aussi, Judy Williams et ses amis doivent encore collecter des fonds et faire campagne chaque année pour préserver leurs acquis.

À Hanlan's Point, les TNTmen, qui ont obtenu de haute lutte l'officialisation naturiste d'un bout de plage au Conseil municipal de Toronto, tentent de résister à l'invasion des « textiles», qui accourent maintenant en grand nombre pour voir des gens tout nus.

Au Québec, la lutte organisée n'a jamais commencé ! C'est vrai qu'il y a eu des acquis à Oka, mais ils sont très fragiles. Les naturistes ont « perdu » les plages naturistes du Lac Simon, de la Pointe-Taillon, du Lac Meech, du Mont Orford..., il est vrai moins fréquentées que celle d'Oka. Combien de temps pourrons-nous encore profiter d'OKApulco, vu le caractère ambigu de la tolérance qu'on y constate ?

Quel usager de cette plage magnifique va se lever pour prendre la tête d'un mouvement irréversible et nous assurer de sa pérennité ?