Page 1 sur 2

15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 15 Mars 2018, 07:39
par Jean Morency
C'est cet avant-midi qu'une rencontre préliminaire aura lieu entre les autorités du parc d'Oka et les représentants de la FQN afin, nous l'espérons grandement, de jeter les bases d'une reconnaissance officielle naturiste de la section communément appelée " Okapulco ".

L'ouverture démontrée par l'administration du parc l'année dernière est de bon augure.

Un dossier à suivre.

Jean Morency

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 15 Mars 2018, 09:22
par Frany
Je ne vous souhaiterai pas bonne chance car nous savons tous que le succès ne réside pas dans la chance mais dans le travail qu'on y met. Je sais que plusieurs personnes travaillent très fort sur ce dossier depuis un bon moment, je vous souhaite donc tout le succès que mérite de tels efforts.

Bonne rencontre

Francine

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 15 Mars 2018, 15:01
par ecolonu
Nous avons finalement eu notre rencontre avec les autorités du parc aujourd'hui de 10h30 à 12h00. Nous devons présenter à la Sépaq des revendications raisonnables dans les prochaines semaines à venir pour les aider à défendre notre zone naturiste auprès des autorités à Québec. Nous avons officiellement un dialogue ouvert avec les autorités de la Sépaq. Tout semble indiquer que nous continuerons cet été à profiter de cette magnifique plage dans les mêmes conditions que les années antérieures. La Sépaq cherche les meilleurs moyens d'accommoder les naturistes et la population en général. Il faut absolument trouver des solutions pour réduire au minimum les comportements déviants. La reconnaissance officielle de la zone naturiste de la plage est un objectif à moyen terme et elle doit être méritée par la communauté naturiste.

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 15 Mars 2018, 15:24
par Myriade Klon
Enfin un dialogue qui va vers la reconnaissance officielle du naturisme !

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 15 Mars 2018, 15:41
par Jean Morency
Je suis très heureux de lire vos commentaires et impressions François et Michel sur cette première rencontre, merci à vous deux.

Nous devons spécialement remercier les habitués de la plage qui depuis des années la fréquentent et particulièrement Myriade qui s'occupe bénévolement d'installer le volleyball et de ce fait crée de l'animation favorisant ainsi un climat respectueux et familial. Sans cette fréquentation régulière de ces nombreux d'habitués soucieux d'en préserver la propreté et l'occupation pacifique nous n'en serions pas là aujourd'hui.

Alors nous ne pouvons qu'être optimistes :bravo:

Jean Morency

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 15 Mars 2018, 22:29
par Neige
Merci pour les nouvelles fraîches!
Vous êtes super!
Je vais voir à rédiger quelques lignes à leur présenter. S'il y a une opportunité de rencontre au bureau de Québec, vous n'avez certainement déjà aucun doute que je serai disponible.
Longue vie au naturisme au Québec

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 17 Mars 2018, 18:49
par Myriade Klon
ecolonu a écrit:Nous avons finalement eu notre rencontre avec les autorités du parc aujourd'hui de 10h30 à 12h00. Nous devons présenter à la Sépaq des revendications raisonnables dans les prochaines semaines à venir pour les aider à défendre notre zone naturiste auprès des autorités à Québec. Nous avons officiellement un dialogue ouvert avec les autorités de la Sépaq. Tout semble indiquer que nous continuerons cet été à profiter de cette magnifique plage dans les mêmes conditions que les années antérieures. La Sépaq cherche les meilleurs moyens d'accommoder les naturistes et la population en général. Il faut absolument trouver des solutions pour réduire au minimum les comportements déviants. La reconnaissance officielle de la zone naturiste de la plage est un objectif à moyen terme et elle doit être méritée par la communauté naturiste.


La pensée la plus importante de mon article publié dans le magazine Au Naturel de l'automne dernier est que les naturistes qui travaillent concrètement pour la reconnaissance officielle d'une plage dans le parc d'Oka où se pratique le naturisme familial ont grand besoin d'être soutenus concrètement par les autorités le plus tôt possible! Pour cela, il faut que soit officiellement désigné un secteur de plage où le naturisme est permis, et que la présence d'agents du parc soit assurée le plus régulièrement possible dans ce secteur afin d'aider les naturistes à maintenir l'éthique du naturisme. Quand aucune zone n'est clairement désignée avec une pancarte contenant un code d'éthique naturiste clair et qu'il n'y a pas d'agents identifiables, cela favorise la pensée, chez les personnes qui découvrent une plage où la nudité est pratiquée sans réglementation affichée, qu'il n'y a pas de contrôle et qu'on peut faire ce qu'on veut, y compris avoir des activités sexuelles sans craindre de subir les conséquences de contredire la loi. Je suis parmi les naturistes qui interviennent pacifiquement depuis longtemps afin de faire comprendre l'importance de maintenir l'éthique naturiste, mais je n'ai aucun autre pouvoir que ma parole. Nous, les naturistes de la plage d'Oka, avons prouvé depuis un quart de siècle que nous sommes capables de maintenir l'esprit naturiste dominant dans notre secteur de plage, la preuve est qu'elle ne subit pas la répression qui se ferait très vite contre une plage où régnerait l'inadéquate et intolérable orgie sexuelle. Mais nous ne pouvons pas faire ce que seules les autorités ont le pouvoir de faire. Je pense que nous avons assez démontré longtemps notre volonté naturiste pour mériter enfin le soutien officiel et concret des autorités. Donc, pour que les comportements inadéquats diminuent encore plus que ce que nous avons réussi à faire depuis 25 ans, il faut l'implication officielle régulière des autorités dans la défense du naturisme, ce qui implique, je le répète, des pancartes indiquant la zone naturiste et expliquant l'éthique du naturisme, et la présence régulière d'agents identifiables dont la mission est d'aider les naturistes à augmenter au maximum la conscience du naturisme. Plus les autorités tardent à reconnaître la valeur du naturisme défendu depuis longtemps par les naturistes courageux qui osent intervenir contre les comportements inadéquats, plus elles épuisent ces naturistes militants et favorisent l'inconscience individualiste, le chacun pour soi qui laisse se produire les comportements déplacés et dégrade l'harmonie naturiste. Les naturistes ne peuvent pas réussir tout seuls à obtenir que les comportements intolérables soient réduits au minimum. Ce minimum ne peut être atteint qu'avec l'implication déterminée des autorités. Les naturistes, font leur part depuis longtemps, alors maintenant il faut que les autorités s'impliquent en nous reconnaissant officiellement et en nous aidant efficacement.

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 17 Mars 2018, 18:57
par va-two-nu
Il faut simplement des affiches qui disent +/-: "Dans le secteur naturiste toutes les lois et les règlements sont en vigueur. Les contrevenants seront dénoncés et poursuivis en justice".
Il faut remarquer qu'un code d'éthique ne s'applique qu'aux naturistes, tandis que lois et règlements sont pour tous.

Vittorio

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 18 Mars 2018, 09:04
par Jean Morency
Ta suggestion Vittorio m'apparait cibler que la zone naturiste, il serait souhaitable de un que les affiches interdisant la nudité soient retirées et remplacées par des affiches annonçant clairement la zone naturiste comme le mentionne Myriade et afficher un code de conduite à l'intention des naturistes serait grandement souhaitable. D'autres l'ont déjà mentionné.

Ne perdons pas de vue que même minoritaires nous sommes des citoyens à part entière qui payons des taxes et des impôts, nous avons un sens aigu du soin pour l'environnement. Ce que nous revendiquons c'est un accès légitime et sécuritaire pour les nombreux naturistes qui fréquentent cette section. Et que l'officialisation d'une section naturiste à Oka est un atout touristique majeur pour la région. Serait-on à ce point réfractaire à ce qui se fait ailleurs au Canada et dans le monde occidental pour demeurer insensible à cette réalité ?

Jean Morency

Re: 15 mars 2018, une rencontre remplie d'espoir

MessagePublié: 18 Mars 2018, 11:20
par bobettebob
va-two-nu a écrit:Il faut simplement des affiches qui disent +/-: "Dans le secteur naturiste toutes les lois et les règlements sont en vigueur. Les contrevenants seront dénoncés et poursuivis en justice".

Pourquoi faire compliqué lorsqu'on peut faire si simple ?

La pancarte à Hanlan's Point Beach, Toronto :
http://www.alamy.com/stock-photo-hanlan ... 80382.html

C'est certain qu'un changement de statut d'Okapulco sera couvert par les médias, ça va entraîner de la curiosité - et des indésirables - le premier été, et on se sent obligé de leur afficher une liste de règlements pour éviter tout débordement, et la patrouille sera plus imposante, espérant éviter les événements de l'été 1997 (je crois ? Merci Marie.), mais après ça...