Nul n'est naturiste en son pays!

Ici se retrouvent certains sujets controversés qui ont sucité des débats

Nul n'est naturiste en son pays!

Messagepar ademimo » 24 Mai 2010, 07:29

Il semble que, parmi les Québécois qui vont dans le Sud régulièrement, il y ait une certaine proportion d'entre eux, qui n'ont jamais fait de naturisme au Québec, qui profitent du relatif anonymat d'une plage cubaine, dominicaine ou guadeloupéenne pour laisser tomber leur inhibition en même temps que la dernière pièce de vêtement qui les relie au monde des « textiles »! Qui plus est, au Québec même, il arrive qu'on soit « textile » dans sa région, mais naturiste ailleurs.

Quelle est l'ampleur de la situation? Combien d'entre vous avez ce comportement? Et, surtout, pourquoi agissez-vous ainsi?

Corollaire logique à ces questions : que pensez-vous qu'il faudrait faire pour faire évoluer les mentalités au Québec?

Vous, qui faites partie de la « majorité silencieuse », pour une fois, vous êtes invités à vous faire entendre!
ademimo
Membre impliqué
 
Messages: 473
Inscrit le: 01 Février 2009, 11:35
Localisation: Québec

Re: Nul n'est naturiste en son pays!

Messagepar RaySoleil » 24 Mai 2010, 17:40

À mon avis, la peur est le principal élément qui fait que les naturistes québécois ne pratiquent pas chez eux. La peur de rencontrer un voisin, un client, un collègue de travail ou pire, un membre de sa famille; la peur d’être jugé, ostracisé si on l’apprenait. On a tendance à beaucoup tenir compte de ce que les autres pensent au lieu de vivre ce que l’on a à vivre; je ne parle pas ici seulement du naturisme. On a peur de tout : peur de perdre sa job, peur d’être malade, peur d’avoir un accident, peur que les enfants ne réussissent pas à l’école, peur de ceci, peur de cela et selon moi, la peur est bien mauvaise conseillère et nous fait passer à côté de très bons moments.

Je peux toutefois comprendre que les gens aient une certaine crainte de s’afficher, car le naturisme est un mode de vie encore bien mal perçu et surtout mal compris par une grande partie de la population; de là l’importance d’avoir un organisme comme la FQN ou des sites comme celui-ci pour faire de l’éducation.

Moi-même qui pratique le naturisme depuis une vingtaine d’années, je ne m’en cache pas, mais je ne m’en vante pas non plus. A part quelques amis proches qui savent, je demeure tout de même discret. Par contre, si quelqu’un aborde le sujet avec moi et me pose la question à savoir si j’ai déjà essayé ou si je le pratique, je serai tout à fait confortable pour en discuter et ce, sans aucune gêne. Le naturisme est un mode de vie sain qui me procure une grande liberté, tant physique que psychologique.

Je ne me priverai certainement pas de pratiquer le naturisme aux alentours de chez moi (malgré que les endroits près de chez moi se fassent de plus en plus rares, mais il s'agit d'un autre débat) par crainte de rencontrer des personnes de mon entourage. S’ils sont là eux aussi, c’est que nous partageons ce mode de vie, et reconnaissons les bienfaits que cela nous apporte.

Il faut dire que le naturisme est aussi une expérience, un cheminement de vie qui peut s’avérer plus ou moins long chez certains individus, parfois ardu et même impossible dans bien des cas. Chacun doit y aller à son rythme et le fait de s’éloigner la première fois que l’on tente l’expérience, le temps de s’acclimater à la nudité dans un contexte public, peut s’avérer une bonne idée. Quand cette période d’adaptation est passée, on ne devrait toutefois pas se priver de pratiquer chez soi, dans son propre coin de pays.

Ma première expérience naturiste, qui était au départ un « trip » pour essayer l’est demeuré pour mon ex-conjointe, mais s’est avéré pour moi une révélation, suffisamment pour en faire un mode de vie. Cette première fois, où j’ai pu sentir le soleil, l’eau et le vent sur mon corps entièrement nu demeure un moment inoubliable.

Je termine sur cette anecdote qui s’est produite il y a quelques années. J’ai rencontré dans un centre naturiste, un collègue de travail avec sa conjointe. Nous sommes arrivés face à face et tout d’abord surpris, nous avons jasé un peu, mais j’ai senti un certain malaise de leur part, surtout de la part de sa conjointe que je connaissais pour l’avoir rencontrée quelques fois dans des activités sociales du bureau. Ils en étaient à leur première visite à ce centre et d’après ce que j’ai pu constater, à leur première expérience naturiste, car ils avaient des traces de maillots de bain. Je ne les ai presque pas revus de la journée, ni rencontrer à ce centre ou à un autre par la suite. Mon collègue et moi n’en avons d’ailleurs jamais reparlé au travail quand nous étions seuls, ni même en abordant nos projets de vacances. Je respecte son silence et je demeure toutefois ouvert s’il veut en discuter un jour.

Peut-être qu’ils n’ont pas répété l’expérience ou qu’ils sont devenus des naturistes occasionnels exilés dans le Sud ou dans le fin fond de l’Ontario. Si c’est le cas, ce serait bien dommage, car le milieu naturiste québécois a bien besoin de nouveaux adeptes afin d’assurer sa survie.

Il est également possible que ma perception soit erronée et que ce ne soit pas du tout la peur qui fait en sorte que certains naturistes ne pratiquent pas à l'intérieur de nos frontières. Il serait vraiment intérressant de lire votre opinion sur le sujet.

Alors voilà, c’était une petite tranche de vie de RaySoleil. Désolé, car j’ai l’impression d’avoir par moment dévié un peu du sujet.
RaySoleil
Membre
 
Messages: 40
Inscrit le: 04 Août 2009, 18:30

Re: Nul n'est naturiste en son pays!

Messagepar Bing-Bang » 25 Mai 2010, 14:56

Cette idée d'avoir peur de rencontrer une connaissance m'a été donnée plus d'une fois comme raison et celà m'a toujours fait sourire: Si vous rencontrez une connaissance dans un lieu naturiste il y a peu de chance que votre petit secret soit révélé sans que cette conaissance se révèle aussi du même coup. Bien sûr il y a la possibilité que ladite conaissance soit beaucoup plus ouverte que vous sur sa pratique mais dans ce cas vous seriez déjà au courant. Et un naturiste est suffisamment respectueux pour ne pas s'amuser à crier sur tous les toits que tel ou tel est naturiste. Donc dans un centre pas de problème.

Une plage libre par contre ne garantie pas que la personne rencontrée sera naturiste. Mais encore là on peut se demander si un textile fréquentant les plages naturistes a intérêt à faire connaître son penchant pour le voyeurisme. De plus avec la quantité importante de Québécois sur les plages de Cuba peut-être y a-t-il finalement plus de chance de renconter une conaissance là-bas qu'ici.

Je crois que pour beaucoup la nudité ne s'associe bien qu'avec certaines activités relié à l'eau, les plages et la chaleur. Comme naturiste vous savez à quel point on en est dépourvu au Québec.
Avatar de l’utilisateur
Bing-Bang
Membre actif
 
Messages: 157
Inscrit le: 08 Octobre 2008, 12:46

Re: Nul n'est naturiste en son pays!

Messagepar soleillevant » 06 Juin 2010, 09:34

Je suis d'accord RaySoleil, ce que tu dis à propos de la peur des Québécois. De toute manière, si on rencontre des connaissances sur une plage ou un centre naturisme, il faut dire que ces gens vont pour la même cause que nous.

Le naturisme peut être vécu entre amis, voisins, collègues de travail, membres de la famille, garçons ou filles, etc. C'est un mode de vie tout simplement. La nudité en soi n'est pas indécent. Il est tout à fait logique de se baigné nu qu'avec un bout de tissu.

Alors pourquoi les gens se limitent à pratiquer le naturisme à l'étranger et non au Québec. Peur de se fait juger, on ne peut être juge que par soi-même.

Soleil Levant
soleillevant
Membre
 
Messages: 19
Inscrit le: 13 Septembre 2009, 11:57

Re: Nul n'est naturiste en son pays!

Messagepar fernand » 06 Juin 2010, 10:46

ses la mantalités des quebecois de maux jour ,on fais notre petite afair chaque un de notre bare ,ma femme et moi nous son des gens tres sociable mais timide on vas pas au gens mais si les gens vien a nous nous son tres ouvers et accueillants , je me crois pas que nous fesont partie d'une minaurité ,je croir que les gens qu'il vien a nous fond partie d'une minaurité ,je crois que sa expliquerais la situation au quebec , se mes que des supositions .
il a pas de problème
fernand
Membre
 
Messages: 25
Inscrit le: 31 Juillet 2009, 10:09
Localisation: ouest de l'ile de mtl


Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux

x