Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Ici se retrouvent certains sujets controversés qui ont sucité des débats

Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar coupdegenie » 01 Mars 2016, 11:11

Je me suis toujours demandé qui a eu l’idée d’appeler le nudisme du naturisme, et surtout pourquoi?

Y a-t-il une différence entre les deux, l’un est-il péjoratif et l’autre plus politiquement correct?

Lorsque j’examine les deux mots il me semble que le mot nudisme va droit au but, alors que le naturisme porte à confusion. Car lorsque que je vois le mot naturiste je ne peux m’empêcher de penser à naturaliste, nature, la forêt et la botanique.

Est-ce dû à une certaine gêne à l’égard de la nudité? Y a-t-il eu un moment dans l’histoire où les gens avaient peur de prononcer le mot nudiste? Était-ce donc une sorte de langage codé pour se cacher, pour éviter la censure? Sinon parce qu’il fallait aller se cacher dans la nature pour faire du nudisme?

Depuis que que le nudisme se pratique aussi à l’intérieur de centres sportifs urbains et bétonnés qui n’ont rien à voir avec la nature, pourquoi s’encombrer d’un mot qui continue de porter à confusion?

Moi en tout cas j’utilise presque toujours le terme nudisme dans mes interactions avec les textiles. Et lorsque mes collègues de travail me demandent à quel endroit j’ai installé ma roulotte, je leur dis toujours dans un camp de nudistes! Comme ça ils comprennent bien plus vite.

Vous en dites quoi?
Avatar de l’utilisateur
coupdegenie
Membre actif
 
Messages: 140
Inscrit le: 19 Février 2016, 12:28

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar perle » 01 Mars 2016, 12:42

Bien le nudisme ses moi en ce moment car je ne fait que pratiquer au activité de la fqn (urbaine) donc ses occasionnelle ou en manifestation . Car en se moment je ne peu pratiqué le naturiste car je suis sans voiture pour aller à oka et en colocation je ne peu vivre nu quand je suis à l'appartement .
Nager nue, méditer nue, étudier nue ceci est la liberté nue !
Avatar de l’utilisateur
perle
Membre actif
 
Messages: 166
Inscrit le: 16 Juillet 2010, 01:19

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar Michel Vaïs » 01 Mars 2016, 21:15

J'ai répondu à cette question dans mon livre, p. 191 et suivantes. Je me permets de le citer :

Nudisme ou naturisme ?
En 2010, une recherche de l’Institut universitaire de technologie de Chypre, menée par Dimitrios Stergiou, m’a amené à préciser les distinctions entre nudisme et naturisme. C’est la première question que posent la plupart des journalistes. Je réponds que les deux termes sont souvent utilisés de façon interchangeable. J’ajoute parfois que beaucoup de nudistes sont des naturistes qui s’ignorent, ou que l’on commence nudiste pour se découvrir naturiste, ou encore : « Nudiste un jour, naturiste toujours ! ». Autre idée : le nudisme est peut-être la préhistoire du naturisme. Certains, et je suis de cet avis (voir chapitre 3, «Du nu au naturisme»), disent que les nudistes sont simplement intéressés à être nus, tandis que les naturistes le sont pour des raisons, dont la principale est d’être en harmonie avec la nature. Les mauvaises langues affirment que les naturistes ont besoin de se justifier... C’est peut-être vrai pour les néophytes, ou pour ceux qui cherchent à se convaincre de tenter le grand saut. Mais il y a bien davantage.

Ce qui est avéré, c’est que le terme de « nudisme » était largement utilisé dans les pays soumis à une forte présence religieuse, soit catholique en Europe (Italie, Espagne avant Franco, France avant la Deuxième Guerre mondiale). Le terme « naturiste » faisait référence à un mouvement de santé naturelle (alimentation, exercices, thérapie douce...) dont la nudité était exclue. Au point où, lorsque Albert Lecocq a fondé la Fédération française de naturisme, il existait déjà une telle fédération, avec le même nom, mais qui était «textile». C’est Lecocq qui a donné au terme « naturisme » le sens qu’il possède aujourd’hui, qui apparaît comme un quasi-synonyme de nudisme, mais avec les nuances que j’ai apportées.

Le Québec, longtemps marqué par un catholicisme qui séparait le corps entre le haut, siège du Bien, et le bas, où loge le Mal, ne fait pas exception à la règle. Par mes interventions dans les médias, j’ai tenu à populariser au Québec, contre vents et marées, le terme de «naturisme» en fondant la FQN. Mes modèles étaient la Fédération française de naturisme et la Fédération naturiste internationale, que j’avais connues lors de mes études en France. Dans les années 1970, les premiers centres québécois qui ont ouvert leurs portes se désignaient de préférence « clubs de nudisme », pour plus de clarté.

De son côté, un naturopathe nommé Jean-Marc Brunet proclamait dans sa rubrique du populaire Journal de Montréal que les nudistes usurpaient le terme de « naturisme » pour se donner bonne conscience, car les véritables naturistes, comme lui et ses clients, n’étaient pas des adeptes du nu ni des obsédés sexuels ! En fait, il se disait adepte du « Mouvement naturiste social ». Aujourd’hui encore, la chaîne de magasins de suppléments alimentaires Le Naturiste, commerce apparemment fort lucratif au Québec, constitue un vestige de cette époque opaque. En fait, on trouve dans le livre de Brunet La santé par le soleil, un discours contradictoire. D’une part, l’auteur recommande d’abandonner régulièrement et fréquemment tous ses vêtements pour profiter pleinement des agents naturels, eau, air, soleil; mais d’autre part, il proclame que «le naturisme, c’est le naturisme; le nudisme, c’est le nudisme». Il pourfend même les « entreprises purement mercantiles, marquées au coin de la recherche du sensationnalisme pour journaux jaunes, et destinées à exploiter les refoulements sexuels de cerveaux dérangés qui, dans notre société comme ailleurs, pullulent ».

Ce que l’on sait moins, c’est que Jean-Marc Brunet, qui a longtemps attaqué les naturistes dans les médias (mais n’a jamais répondu à mes invitations à débattre publiquement de ce qui l’y poussait), était lui-même un nudiste de placard. Sauf que, selon des témoins, c’est à l’étranger qu’il pratiquait le naturisme tel que nous l’entendons. S’il écrit qu’il faut prendre du soleil « avec le moins de vêtements possible », lui le prenait nu, mais, comme le curé, il semblait dire: « Faites ce que je dis, pas ce que je fais. »

Depuis une vingtaine d’années, de plus en plus, les naturistes se désignent eux-mêmes comme tels, même s’ils sont traités de « nudistes » par les autres. Ce terme a donc pris dans certains milieux une coloration péjorative, en tout cas, réductrice. Une attitude défensive consiste à affirmer : « Les naturistes, c’est nous et les nudistes, ce sont les autres. » On entend certains dire que les nudistes se contentent de fréquenter les plages tandis que les naturistes sont les « vrais », les sérieux, qui vont dans les centres, sont membres de clubs, militent pour le mouvement... D’autres affirment qu’un vrai naturiste est nu la plupart du temps, y compris chez lui. Je ne suis pas de cet avis. Toutes ces nuances découlent de la même idée.

Il a fallu davantage de temps au terme «naturisme» pour se répandre dans la langue anglaise. Après l’avoir popularisé au Québec à partir de 1977 (je précise pourtant que La Pommerie s’est désignée depuis le début « club naturiste de récréation et de camping » et s’appelle aujourd’hui « centre écologique et naturiste »), je l’ai fait résolument adopter sept ans plus tard par les fondateurs de la FCN pour le Canada anglais. (On songeait à créer une « association canadienne naturiste/nudiste ».) Entre-temps, mon homologue Lee Baxandall, qui a fondé The Naturist Society, dans la foulée de son mouvement Free Beaches, et le magazine Clothed with the Sun, devenu Nude & Natural ou N, a réussi à faire accepter le terme aux États-Unis. Dans ce pays, on ne parlait alors que de nudism et de sunbathing. Au début, Baxandall affirmait, avec courage et sens de la pédagogie: « Le mot naturisme est inconnu dans notre pays; à nous de lui donner un sens par notre pratique ! » Aujourd’hui, les seuls à se nommer encore « nudists » sont mal informés, ou tiennent à se placer résolument en marge d’un grand mouvement mondial.

Derniers anglophones à troquer le terme «nudism» pour «naturism», les Australiens ont avisé la présidente de la FNI, Sieglinde Ivo, le 17 janvier 2011, que lors de l’assemblée générale tenue le 30 décembre 2010, la Australian Nudist Federation a officiellement changé son nom pour Australian Naturist Federation. Le président de l’ANF, Greg Serow, précise que la résolution a été adoptée par les deux tiers des personnes présentes. Ce qui signifie tout de même qu’une bonne partie des membres de l’ANF était encore attachée au terme « nudism »...
facebook.com/nu.simplement
Avatar de l’utilisateur
Michel Vaïs
Membre invétéré
 
Messages: 1165
Inscrit le: 13 Août 2012, 10:27
Localisation: Verchères

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar Jean Morency » 02 Mars 2016, 11:06

Personnellement je trouve les termes naturistes et naturisme plus appropriés, ils englobent non seulement la pratique de la nudité mais aussi notre préoccupation envers l'environnement.

Quand nous sommes nus, il y a la fragilité de l'être, tout comme la nature. Nous en prenons de plus en plus conscience en tant qu'humain. De simples petits gestes pris collectivement peuvent inverser la tendance.

Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3978
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar coupdegenie » 03 Mars 2016, 12:40

Il n’y a pas grand-chose à redire, alors je vous en remercie. Quant à moi je pense que je vais utiliser les deux termes selon mon feeling.
Avatar de l’utilisateur
coupdegenie
Membre actif
 
Messages: 140
Inscrit le: 19 Février 2016, 12:28

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar PoissonDansLeau » 03 Mars 2016, 13:38

coupdegenie a écrit:Lorsque j’examine les deux mots il me semble que le mot nudisme va droit au but, alors que le naturisme porte à confusion. Car lorsque que je vois le mot naturiste je ne peux m’empêcher de penser à naturaliste, nature, la forêt et la botanique.


J'emploie le terme "naturiste" puisque c'est celui qui a été adopté, mais j'aime mieux le terme "nudiste" pour cette raison. D'ailleurs, la préoccupation pour l'environnement, c'est bien beau en théorie, mais dans la pratique, on peut voir, autant en camping qu'à la plage, que beaucoup d'entre nous sommes loin d'être préoccupés par notre santé et celle de la planète. Pour certains, la vie au naturel et l'expérience de la nature n'est qu'un autre produit de consommation, comme le reste.
Avatar de l’utilisateur
PoissonDansLeau
Membre très impliqué
 
Messages: 817
Inscrit le: 07 Décembre 2010, 00:43

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar JorgeNu » 03 Mars 2016, 15:45

Michel Vaïs a écrit:J'ai répondu à cette question dans mon livre, p. 191 et suivantes. Je me permets de le citer :

Nudisme ou naturisme ?
En 2010, une recherche de l’Institut universitaire de technologie de Chypre, menée par Dimitrios Stergiou, m’a amené à préciser les distinctions entre nudisme et naturisme. C’est la première question que posent la plupart des journalistes. Je réponds que les deux termes sont souvent utilisés de façon interchangeable. J’ajoute parfois que beaucoup de nudistes sont des naturistes qui s’ignorent, ou que l’on commence nudiste pour se découvrir naturiste, ou encore : « Nudiste un jour, naturiste toujours ! ». Autre idée : le nudisme est peut-être la préhistoire du naturisme. Certains, et je suis de cet avis (voir chapitre 3, «Du nu au naturisme»), disent que les nudistes sont simplement intéressés à être nus, tandis que les naturistes le sont pour des raisons, dont la principale est d’être en harmonie avec la nature. Les mauvaises langues affirment que les naturistes ont besoin de se justifier... C’est peut-être vrai pour les néophytes, ou pour ceux qui cherchent à se convaincre de tenter le grand saut. Mais il y a bien davantage.
...


C'est toujours un plaisir de te lire Michel.
J'ai trouvé ton livre sur amazon.ca, et je suis sure qu'il va être inclus dans mon prochaine achat...
Merci,
Kevork
JorgeNu
Membre
 
Messages: 12
Inscrit le: 04 Décembre 2011, 11:45
Localisation: Montréal, Ahuntsic-Cartierville

Re: Pourquoi utilisez-vous le terme « naturiste » ?

Messagepar Jean Morency » 03 Mars 2016, 19:11

À PoissonDansLeau

J'aime à penser que l'intérêt pour la préservation de l'environnement et de la nature puisse atteindre une plus grande masse de la population naturiste ou non. Il est vrai que chez certains nudistes, ils sont loin d'avoir atteint cette conscience, il en va de même pour plusieurs textiles.

Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3978
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny


Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bing [Bot] et 4 invité(s)

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux
cron

x