Les enjeux du prochain CA de la FQN

Ici se retrouvent certains sujets controversés qui ont sucité des débats

Les enjeux du prochain CA de la FQN

Messagepar ademimo » 20 Septembre 2010, 19:08

Parmi les enjeux de l'assemblée générale de cette année, il y aura, à mon avis : la défense des naturistes (ceux qui sont visés par des politiques discriminatoires), la promotion du naturisme auprès du grand public, en général, et de clientèles cibles, comme les femmes et les jeunes, en particulier, la multiplication des plages libres en région et l'aide à l'émergence de groupes régionaux.

De plus, il serait important que le CA soit plus représentatif des clientèles qu'il dessert (un CA presque exclusivement composé d'hommes de 40 ans et plus de la région de Montréal répond-il à cet impératif?).

Il faut faire de la place au CA pour des femmes, des jeunes, des gens des régions et, pourquoi pas, des centres naturistes eux-mêmes. Il faut envoyer un signal clair aux membres et à la population à l'effet que la FQN représente vraiment tous les naturistes quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent au Québec!

Mais une fois qu'on a dit cela, où sont les femmes, les jeunes et les gens des régions prêts à se porter candidats pour un poste au CA?

Je connais des femmes, des jeunes et des gens des régions qui feraient un travail formidable au CA, mais ils ne veulent pas se présenter. Que faire, alors?
ademimo
Membre impliqué
 
Messages: 473
Inscrit le: 01 Février 2009, 11:35
Localisation: Québec

Re: Les enjeux du prochain CA de la FQN

Messagepar Hervé » 20 Septembre 2010, 19:35

Cher Ademimo,
J'endosse tes suggestions. Je soulève particulièrement celle d'une représentation des centres naturistes. Si on veut qu'ils développent un sentiment d'appartenance à la FQN et ou FCN, le corollaire qui en découlera sera d'exiger d'être membre d'une des deux fédérations. Pourquoi pas deux statuts: membre régulier annuel et membre pour une visite en centre à un tarif réduite mais dont une part revient au centre pour les encourager. De plus, une éventuelle participation volontaire à une liste blanche, surtout pour les hommes seuls face à des centres "frileux", un peu comme les gens qui choisissent un pré-dédouanement accéléré à la frontière américaine, supposant une enquête, serait de nature à augmenter la crédibilité de la fédération et justifier encore plus l'intérêt à en être membre.

Hervé
Hervé
Membre en éveil
 
Messages: 5
Inscrit le: 11 Septembre 2010, 22:32

Re: Les enjeux du prochain CA de la FQN

Messagepar ademimo » 20 Septembre 2010, 23:39

Il y a certainement des ponts à jetter avec les centres naturistes de la part de la FQN. La croisière naturiste sur le lac Saint-Pierre, le 19 juillet prochain, m'apparaît une occasion inespérée de reprendre contact avec les centres. Il faut un minimum de 150 personnes pour que la croisière ait lieu. Il faudra bien les trouver quelque part, ces personnes.

Par ailleurs, ce serait vraiment formidable si, comme en France, la carte de membre de la FQN pouvait guarantir « l'intégrité » de celles et ceux qui la possèdent et leur procurer certains privilèges, dont l'admission automatique ou à prix réduit dans n'importe quel centre naturiste au Québec (on peut toujours rêver...).

Au lieu d'être écrasants, les défis qui attendent la FQN devraient au contraire être vus comme emballants. Et puis, il n'est pas nécessaire d'être obligatoirement membre du CA de la FQN pour travailler à l'avancement du naturisme au Québec. Tous, chacune et chacun d'entre nous, avons des talents, des compétences que nous pourrions proposer à la FQN pour des comités de travail sur des sujets donnés.

Et le naturisme en région, ça prend du monde prêt à mettre la main à la pâte pour former des groupes, trouver des endroits pour tenir des activités naturistes publiques, etc. Du travail, il y en a.

Ces temps-ci, on fête l'anniversaire de la Révolution tranquille. Le défi, alors, était autrement plus ambitieux que le nôtre : réformer la société québécoise, convaincre les Québécois qu'ils avaient tout ce qu'il fallait pour devenir « maîtres chez eux ». Quand on regarde la société québécoise, aujourd'hui, par rapport à ce qu'elle était avant la Révolution tranquille, c'est comme le jour et la nuit. Il a suffit d'une poignée de femmes et d'hommes qui croyaient en leur cause et qui ont travaillé sans relâche à la faire avancer, pour faire changer le visage du Québec.

C'est précisément le défi qui nous attend. À nous de faire la révolution tranquille du naturisme au Québec.

Qui est partant?
ademimo
Membre impliqué
 
Messages: 473
Inscrit le: 01 Février 2009, 11:35
Localisation: Québec


Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 24 invité(s)

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux

x