Page 1 sur 3

Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 11 Juin 2017, 21:15
par Jean-Francois
Bonjour à tous!

J'ai reçu une message en privé me demandant la perception des naturistes au regard des tattoos corporel? Qu'avez-vous à nous faire part?

Inutile de porter des jugements ou de viser une/des personne/s la personne veux découvrir le naturisme en dehors de chez elle, alors soyez courtois! Merci

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 11 Juin 2017, 22:04
par Anakedman
Les tattoos sont des choix personnels comme de pend en avoir ! Ça rien avoir avec le fait d'être naturiste selon moi !?

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 11 Juin 2017, 22:14
par Jean Morency
Bonjour à tous et toutes,

C'est une question qui a souvent été discuté et débattue sur bien des forums naturistes.

À mon avis c'est une simple question de choix personnel. Nous constatons cependant qu'il y a un effet de mode, de tendance ces dernières années où on a pu voir un certain engouement pour cette pratique.

Perso je n'y suis pas favorable pour moi-même.

Jean

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 12 Juin 2017, 00:46
par PoissonDansLeau
Que la personne soit naturiste ou textile, c'est un choix personnel, comme le port de bijoux. Perso, je n'aime pas (sauf si c'est petit et discret), et je ne pense pas que ça aurait été différent si je n'avais jamais pratiqué le naturisme.

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 12 Juin 2017, 07:18
par Jean Morency
Mon choix personnel s'appuie surtout sur 2 choses.

1 - La permanence du procédé, comme l'être humain a tendance à changer d'idées au grée de sa vie, je risquerais de ne plus aimer mon choix esthétique d'y il a 30 ans ou plus, par contre il aurait peut être l'avantage de cacher mes rides :lol:

2 - Pas certain que de laisser pénétrer un tel corps étranger (encre) dans mon système, soit bénéfique à long terme. Il y a assez de la pollution à la quelle on ne peut échapper pour en ajouter une nouvelle.

Jean

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 12 Juin 2017, 16:07
par le_shawin
Autant les tatous, et les piercings, sont des choix personnels qui n'ont aucun rapport avec le naturisme, sauf d'être plus visibles.

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 12 Juin 2017, 19:52
par bobettebob
Beaucoup de variables, mais en gros...

Des tattoos et le body painting, dans la grande catégorie des arts. Le talent de l'artiste, la superficie couverte, ce que ça doit représenter pour les autres, ce que ça représente pour la personne qui la porte, et le résultat en général. Une femme peut bien paraître dans une robe de soirée particulière, mais pas sa meilleure amie. Même chose pour les tattoos.

Un tattoo peut aussi être associé à une cicatrice émotionnelle. Une personne peut choisir un tattoo en honneur d'un événement marquant dans leur vie. Respect (quand y a pas de fautes d'orthographe!)

Et il y a le domaine des horreurs, le beurrage, les graffitis corporels, les "trop c'est comme pas assez". J'avais effectué il y a quelques mois une petite recherche sur internet pour un autre forum naturiste, my god, quelqu'un qui se présenterait à l'admission d'un centre naturiste se fera r'virer de bord en voyant de tels tattoos vulgaires ! (Pensez à la tête de Pinocchio en bas du ventre d'un homme, le nez prenant place... là).

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 12 Juin 2017, 23:26
par Michel Vaïs
Les tatouages, comme les perçages, constituent des mutilations corporelles contraires aux principes du naturisme, qui implique avant tout, par définition, un respect de son corps.

Les couleurs du tatouage sont souvent faites de mercure ou d'autres produits dangereux. Les dentistes retirent de plus en plus les vieux plombages au mercure des dents cariées pour les remplacer par des amalgames faits de composite, qui ne causent aucun effet secondaire. (Les anciens plombages suscitaient souvent des irritations nerveuses au visage.) Et lorsqu'ils retirent le mercure, ces substances sont traitées comme des déchets toxiques ! Alors, sur la peau, les effets des tatouages peuvent aussi avoir une influence néfaste. Par ailleurs, la peau tatouée bronze mal, perd de son élasticité et vieillit plus vite car l'encre entrave la thermorégulation.

Pour plus de détails, voir le chapitre de mon livre intitulé « Quels métaux lourds portez-vous ? » J'y donne plusieurs références scientifiques basées sur des recherches sérieuses, qui n'ont rien à voir avec les goûts ou la mode. Se tatouer ou percer sa peau est une affaire sérieuse, qu'il ne faut pas prendre à la légère.

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 14 Juin 2017, 07:12
par Michel Vaïs
J'ajoute que le tatouage et le perçage peuvent avoir des conséquences catastrophiques, et qu'il est très difficile de revenir en arrière. J'ai lu des douzaines de témoignages de gens qui ont regretté de s'être fait subir des mutilations de ce genre car cela leur a provoqué des problèmes de santé.

Conclusion : il existe bien d'autres moyens de se distinguer et de se faire beau (comme de porter des vêtements ou des parures), d'afficher ses couleurs et de faire des déclarations pour attirer l'attention, sans soumettre son propre corps à des dangers, car nous n'avons qu'un seul corps pour toute notre vie ! C'est notre habit de naissance et il sera notre linceul.

Ne pas oublier aussi que la peau est notre organe le plus important, que ce soit en volume, en surface, en poids, ou pour le nombre de ses fonctions. Couvrant deux mètres carrés, elle représente le tiers du poids du corps. Elle est aussi notre organe le plus sensible et le plus dense, avec trois vaisseaux sanguins, douze nerfs et une dizaine de glandes sudoripares par millimètre carré. Cet organe est plus important que le cœur, le foie, les reins, les poumons ou les intestins, dont il contribue à de nombreuses fonctions essentielles. La preuve ? La science moderne permet de prolonger la vie d’un être humain privé en partie ou en totalité du cœur ou de tout autre organe (au moins le temps d’une greffe ou de la pose d’un organe artificiel), mais si la plus grande partie de la peau d’un grand brûlé est détruite, c’est la mort ! On respire par la peau, on filtre et on élimine les toxines par la sueur --et la peau fait ainsi office de reins et d’intestins--, on se nourrit aussi par la peau, puisqu’on absorbe par cette voie les oligo-éléments et les sels minéraux au moment d’un bain d’algues ou de mer. La peau joue donc aussi le rôle d’une bouche et d’un estomac.

Chacune des parties de la peau participe à l’adaptation de notre corps à l’environnement ambiant. S’il fait chaud, les pores s’élargissent pour favoriser la sécrétion de la sueur, ce qui rafraîchit le corps sous l’action de l’air ; s’il fait froid, les pores se contractent et le phénomène de la chair de poule contribue à nous réchauffer de la façon suivante : d’abord, la surface de peau exposée à l’air froid diminue ; ensuite, chaque poil a une racine enfermée dans un petit sac doté d’un minimuscle. Ce muscle se gonfle s’il fait froid, pour soulever la peau qui se trouve au-dessus, formant une petite bosse. Le poil se dresse alors, le muscle en se contractant émet de la chaleur que le poil emmagasine, et en conséquence, la peau se réchauffe. En plus, le frisson, ce léger tremblement involontaire du corps, contribue à l’effet de réchauffement. Quelle merveilleuse invention ! Cela s’appelle la thermorégulation. Nous avons cela en commun avec tous les animaux à sang chaud, de la souris à l’éléphant.

Le tatouage et le perçage entravent ce processus naturel merveilleux de la thermorégulation.

Re: Le tabou des tattoos!

MessagePublié: 15 Juin 2017, 09:17
par John Purbrick
J'avais un ami - tristement, maintenant mort depuis plusieurs années - qui a dit qu'il pensait se faire un tatouage. J'ai eu des pensées semblables à celles de Michel, et j'ai dit: «Non, ne le fais pas, le corps humain n'a besoin d'aucune amélioration etc», mais mon ami a déclaré: «Regarde-moi, on m'a remplacé les deux genoux et j'ai eu une opération cardiaque: tu veux me tracasser pour un tattoo maudit?» Alors, cela m'a fait taire!